Hazrat Mir Ghotbeddin Mohammad Angha, grand-père de Hazrat Pir, est le 40ème maître de l’École Oveyssi. Il est né à Téhéran le 10 Mai 1887.

Dès son enfance, il fut sous la supervision et la guidance de son père Hazrat Jalaleddin Ali Mir Abolfazl Angha, 39ème maître de l’École Oveyssi. Il excella dans ses études secondaires, puis accomplit ses études supérieures en Mathématiques Avancées (Algorithmes et Algèbre), Littérature, Poésie et Calligraphie.

Dès son plus jeune âge, il se passionna pour le développement des puissances créatrices de l’être humain, ainsi que pour les sciences de la nature. Dans l’introduction de son livre Du fœtus au paradis, il dit : « Lorsque j’entendais parler d’un savant, je me précipitais chez lui avec sincérité pour étudier ses paroles très attentivement, mais je ne pouvais pas atteindre mon but ultime. Je pus comprendre cependant que les idées et les actes de ceux qui ne s’occupent que des apparences étaient fondés sur l’imagination et l’imitation, et qu’un pauvre imitateur est trop préoccupé par ses imitations pour faire des recherches ou approfondir un sujet, et se contente de l’espoir du lendemain ».

Au sujet du chemin vers la connaissance, il écrivit : « Je compris que la religion des soufis diffère des autres. Ce sont des amoureux de Dieu, et Dieu est leur religion. Ils ne gaspillent pas leur temps, et ne considèrent pas les événements extérieurs comme la réalité. Ils laissent de côté les affaires sans intérêt, ils sont constants lors des calamités, et sont libérés du passé ».

De par le rang suprême qu’il atteignit dans la connaissance des sciences et du soufisme, il a été dit de cet éminent Soufi de notre temps, considéré comme l’un des plus grands de l’histoire du soufisme, « Si ce n’avait été grâce à notre Seigneur Mohammad, fils de Mir Abolfazl Angha, la réalité de la connaissance ne serait jamais apparue à notre époque ».

Il quitta ce monde le 22 septembre 1962, à l’âge de 75 ans. Sa tombe se trouve près de celle de son père, Hazrat Jalaleddin Ali Mir Abolfazl Angha, à ibn-Baveh, Iran.

Hazrat Mir Ghotbeddin Mohammad Angha a écrit de nombreux ouvrages, notamment : Ershad Nameh, Az Janin ta Janan (Du fœtus au paradis), Ossoul-e Adyan, Tajalliyat, Moraghebeh va Shohoud.