L’École de soufisme islamique Maktab Tarighat Oveyssi (M.T.O.) Shahmaghsoudi, est une organisation internationale à but non lucrative qui dispose de centres sur les cinq continents et accueillent 500000 étudiants à travers le monde. Elle remonte à 1400 ans en arrière, au temps du saint Prophète Mohammad (paix sur lui) et d’Amir-al Mo’menin Ali (le premier Imam du chiisme). Le fondateur de l’école fut Hazrat Oveys Gharani, qui vécut au temps du saint Prophète et dont la démarche de cognition intérieure fut approuvée par le Prophète de l’islam.

La connaissance spirituelle inspirée et révélée a été transmise depuis l’époque d’Hazrat Oveys jusqu’à Hazrat Salaheddin Ali Nader Angha, l’actuel maître de l’école, à travers une chaîne ininterrompue de maîtres qui sont bien connus des historiens et des savants. Ces maîtres soufis ont enseigné à leurs étudiants non pas à être des disciples mais à devenir, par la connaissance de soi, les maîtres de leur propre vie.

Le nom Maktab Tarighat Oveyssi® (M.T.O. ®) signifie littéralement « École du chemin d’Oveys ». Hazrat Oveys Gharani enseignait que le vrai chemin vers Dieu consistait à chercher intérieurement, à reconnaître notre vrai soi dans les profondeurs de notre être, dans notre cœur. La seconde partie du nom de l’École, Shahmaghsoudi, se réfère au quarante-et-unième maître de l’École Oveyssi, Hazrat Shah Maghsoud Sadegh Angha. Grâce à Hazrat Shah Maghsoud et à son immense connaissance du soufisme et d’autres sciences, le message du soufisme fut pour la première fois ouvert à une audience plus large – une bénédiction pour tous ceux qui cherchent la cognition de soi.

Dans le passé, le soufisme fut une science ésotérique, et ses prescriptions n’étaient pas accessibles à tous. Dans les premiers temps, les rares personnes à atteindre cette réalité durent faire preuve de beaucoup d’autodiscipline car, avant de recevoir une quelconque formation, il fallait démontrer qu’on était un étudiant de valeur. Cependant, à partir de 1950, Hazrat Shah Maghsoud Sadegh Angha ouvrit les portes des centres soufis (khaneghahs) et accueillit tous les chercheurs sincères.