MTO Shahmaghsoudi ®

1/22015

Le Khaneghah

Pour acquérir toute forme de connaissance, on a besoin d’aller à l’école et de se tourner vers un maître qui possède cette connaissance. Dans le soufisme, l’école est appelée Khaneghah.

Dans les temps anciens, quand quelqu’un cherchait vraiment sa propre vérité et ne parvenait pas à la trouver, il se tournait vers le Khaneghah pour y trouver une guidance spirituelle.

Il rejetait toutes les positions sociales et la connaissance acquise, et se présentait en toute humilité à le Khaneghah pour y découvrir sa connaissance inhérente, au-delà des frontières du temps et de l’espace, à travers la présence du maître et la pratique du zikr.

Le mot Khaneghah ou Khaneh-gah signifie littéralement la « maison du temps présent ».

Gah est l’instant réel et vrai où une personne est présente et centrée sur son cœur. C’est ce moment de présence qu’on a en permanence besoin d’atteindre et de prolonger, intérieurement comme extérieurement.

Il faut découvrir chaque vrai moment de sa vie et empêcher qu’il soit gaspillé dans les aspects éphémères et instables de la vie matérielle. Au bout du compte, les portes des royaumes de la connaissance et de l’amour s’ouvrent pour le vrai chercheur sur le chemin. Le salik (chercheur) a sans cesse besoin de se recueillir dans sa vérité et de ne pas se soucier des distractions provoquées par les autres, afin d’être présent et uni à l’existence à chaque instant de sa vie.